English
LGGE

Accueil du site > Autres actualités > Archive des autres actualités > Retour de mission au Groenland : un forage pour reconstruire la composition passée de l’atmosphère en monoxyde de carbone




Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement OSUG

Retour de mission au Groenland : un forage pour reconstruire la composition passée de l’atmosphère en monoxyde de carbone

par FAIN Xavier - 20 juillet 2015 - ( maj : 20 juillet 2015 )

Une équipe de douze scientifiques et foreurs, dont un chercheur français du LGGE, se sont retrouvés au Groenland entre le 15 mai et le 30 juin pour forer les 150 mètres de surface de la calotte avec un carottier large diamètre. Des carottes de glace de 27 cm de diamètre ont été collectées. L’objectif : disposer de suffisamment de matière pour reconstruire sur les quatre derniers siècles les évolutions atmosphériques du monoxyde de carbone et de ses isotopes.

C’est un nouveau programme scientifique entre les chercheurs de l’équipe Ice3 du LGGE et plusieurs équipes américaines (notamment Univ. Rochester, Desert Research Institute) qui vient de démarrer par une campagne de six semaines sur un camp établit à proximité de la station américaine de Summit, au centre de la calotte groenlandaise. L’objectif de ce programme est de reconstruire les évolutions des teneurs atmosphériques en monoxyde de carbone (CO) et ses isotopes au cours des derniers 400 ans. Le CO réagit rapidement avec les radicaux hydroxyles OH dans l’atmosphère. Il affecte donc la capacité oxydante, et impacte fortement les cycles de gaz à effet de serre majeur comme l’ozone et le méthane. Mieux caractériser l’évolution de ses sources et de ses concentrations atmosphériques depuis la période pré-industrielle permettra de renforcer l’évaluation des modèles Terre utilisés pour simuler les évolutions futures du climat.

Neuf scientifiques, dont un chercheur français du LGGE (Xavier Faïn) et un chercheur suisse (Jochen Schmitt, Univ. Bern), se sont retrouvés au Groenland entre le 15 mai et le 30 juin avec le soutien de deux foreurs et d’un logisticien. La coordination de l’opération a été assurée par Vas Petrenko (Univ. Rochester, NY USA). Un camp a été établit à 15 km de la station de Summit pour s’affranchir des pollutions potentielles générées par la station.

Arrivée au camp, établi quinze jours plus tôt par une première équipe.

Un forage de 150 mètre a été réalisé avec le Blue Ice Drill, un carottier bien particulier : il permet d’extraire des carottes de très large diamètre.

Forage avec le carottier BID un jour de “Sun Dog”

On disposera donc de plus de glace à une profondeur donnée pour réaliser des mesures sur l’isotopie du monoxy