English
LGGE

Accueil du site > Observatoires > CESOA




Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement OSUG

CESOA

par Administrateur Un - 10 janvier 2011 - ( maj : 6 septembre 2012 )

Pour la problématique "chimie-climat", les régions océaniques de moyenne et haute latitudes Sud constituent à plusieurs titres un véritable champ d’observation. Toutefois, cette vaste partie de l’hémisphère Sud reste très mal documentée au delà du 40°S, ce qui affaiblit fortement les possibilités de validation des modèles globaux. Ceci représente une lacune importante dans notre compréhension de la composante naturelle du cycle du soufre, largement dominée dans ces régions par les émissions de sulfure de diméthyl (DMS) du phytoplancton marin.

CESOA vise à étudier le cycle atmosphérique du Soufre dans ces régions afin de comprendre les causes de sa variabilité interannuelle en liaison avec les émissions biogéniques marines de DMS (glace de mer, anomalies de température de surface de l’océan, vitesse du vent, teneur en chlorophylle de l’océan, variabilité climatique liée à l’ENSO) et d’appréhender la réponse future au changement climatique global. Il s’appuie sur un suivi atmosphérique pluriannuel du DMS et des aérosols soufrés à Dumont d’Urville (Antarctique) et Amsterdam (océan Indien) et de la chimie des pluies à Crozet. Il propose un suivi des teneurs en DMS et DMSP de l’eau de mer collectée lors des rotations de bateaux dans les districts et met en place une étude ciblée d’oxydants (H2O2, OH, HCHO et O3) à Dumont d’Urville.

Pour plus d’informations, voir le site dédié à CESOA.

Dans la même rubrique :