English
LGGE

Accueil du site > Actualités scientifiques > Archive des actualités scientifiques > Campagne océanographique PIRATA FR-25 : observer et comprendre la variabilité climatique de l’Atlantique tropical




Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement OSUG

Campagne océanographique PIRATA FR-25 : observer et comprendre la variabilité climatique de l’Atlantique tropical

par DURAND Gaël - 13 avril 2015 - ( maj : 14 avril 2015 )

La mission principale de ce programme international est d’assurer la maintenance d’un réseau de 18 bouées météo océaniques de type ATLAS, dont 6 sont entretenues par la France. L’équipe MEOM du laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement (LGGE) y participe cette année par l’intermédiaire de Guillaume Sérazin, étudiant en thèse d’océanographie physique et en co-tutelle avec le Centre Européen de Recherche et de Formation Avancée en Calcul Scientifique (CERFACS) à Toulouse.

Le programme PIRATA est un réseau d’observations au service de l’étude des interactions océan-atmosphère dans l’Atlantique tropical et de la variabilité climatique régionale associée. Mis en place en 1997 sous l’égide du programme CLIVAR (Climate Variability and predictability), PIRATA est le fruit d’une coopération multinationale entre France, Brésil et États-Unis. Les observations océaniques permettent de décrire le contenu de chaleur et la structure en température et salinité de la couche océanique superficielle. Les observations atmosphériques (vent, humidité relative, température de l’air, pluviométrie, radiations incidentes) sont utilisées en complément pour quantifier les échanges de chaleur et d’eau douce entre océan et atmosphère. Ces données sont transmises quotidiennement par satellite via le système ARGOS et sont disponibles en temps quasi-réel sur Internet.

Légende : Schéma d’un mouillage ATLAS du réseau PIRATA avec le matériel de mesures o c é a n i q u e s e t a t m o s p h é r i q u e s (www.oco.noaa.gov)

La France a à sa charge la maintenance de 6 mouillages PIRATA, 2 mouillages courantométriques ainsi qu’un marégraphe situé à São Tomé. Les financements sont assurés par l’Institut pour la Recherche et le Développement (IRD), Météo France, l’Observatoire Midi-Pyrénées et ponctuellement par l’Institut National des Sciences de l’Univers (INSU). La campagne PIRATA FR-25 est dirigée par Bernard Bourlès, chercheur IRD/LEGOS, et compte 25 personnes à bord du Thalassa. L’équipe scientifique, de 10 personnes, s’occupe d’organiser et superviser les relevés des mouillages par l’équipe technique du bord. Mais elle a également de multiples missions connexes lors des transits entre les bouées, à savoir :

  • l’obtention d’une centaine de profils thermiques par des lâchers de sondes XBT (0 - 800 m) ;
  • le déploiement de bouées dérivantes SVP équipées d’ancres flottantes, permettant le monitoring du contenu thermique de la couche superficielle océanique ;
  • le déploiement de profileurs dérivants ARGO, mesurant la température et la salinité de 0 à 2000m tous les 10 jours ;
  • des mesures de courants à l’aide d’appareils acoustiques à effet Doppler ADCP situés sous la coque du bateau ;
  • l’obtention de profils verticaux jusqu’à 2000 m de température, salinité, oxygène, fluorimétrie et courants au site des mouillages (CTDO2 / LADCP) ;
  • des prélèvements d’échantillons d’eau de mer en surface et lors des profils pour les analyses à bord de la salinité et de l’oxygène dissous, puis en laboratoire des sels nutritifs, des pigments, de la concentration en C02 ainsi que celle des isotopes C13 et 018. L’ensemble de ces activités participe à améliorer la compréhension et le suivi de la variabilité climatique de l’Atlantique tropical dont les différents processus à l’œuvre restent encore aujourd’hui un champ de recherche actif.

Légende : Remontée d’une bouée ATLAS sur le pont du N/O Thalassa au point 6°S-10°W afin de relever les différents capteurs (photo G. Sérazin)

Guillaume Sérazin

Pour plus d’information : http://www.ifremer.fr/ird/pirata (contenant les information des campagnes, les documents relatifs au programme, les données et les journaux de campagne précédentes) http://www.pmel.noaa.gov/pirata/ (accès aux données des bouées ATLAS)